La Semaine du Goût
Du 16 au 26 septembre 2021
3JI8_KaHqiYAXq4b2xlzIG
Rubrique « Bien manger »

Dégustez l’été avec les spécialités valaisannes AOP-IGP!

  • 18 juin 2021
  • Alain Farine, Association suisse des AOP-IGP

L’été est enfin arrivé… et avec lui l’envie de passer du temps à l’extérieur. Nous vous proposons d’agrémenter vos balades de spécialités valaisannes AOP-IGP.

Apport de protéines grâce aux Viandes séchées du Valais IGP

En raison du climat rude du milieu alpin, la constitution de réserves durables y revêtait une importance cruciale. La méthode de salaison et de séchage de la viande s’est donc transmise de génération en génération. Les premières références à la viande séchée en Valais remontent au XVIe siècle. Avec le développement de l’élevage de porcs à la fin du XIXe siècle, le lard sec et le jambon cru l’ont rejoint.

Recharge en énergie avec le Pain de seigle valaisan AOP

À l’âge du bronze, le seigle était cultivé et transformé en pain dans tout l’arc alpin. L’importance du pain de seigle dans l’alimentation des Valaisans est attestée par des écrits datant de 1209. Le seigle est la seule céréale à pouvoir s’adapter aux conditions climatiques extrêmes et aux altitudes élevées des vallées reculées. Le four banal, qui servait à la fabrication collective du pain, était chauffé seulement deux ou trois fois par an. Il était alors nécessaire de produire un pain de garde.

Détente festive avec le Raclette du Valais AOP

Selon la légende, l’idée de fondre du fromage valaisan est venue à l’esprit de vignerons qui travaillaient dans les vignes un jour de froid et de brouillard. Pour se réchauffer, ils firent un feu; un vigneron eut alors l’envie de manger chaud et fit fondre son fromage sur le feu. Ça se passait au XVIe siècle et la raclette était née.

 

Rendez-vous sur le site du Matin pour découvrir la rubrique «Bien manger» tous les vendredis.