La Semaine du Goût
Du 13 au 23 septembre 2018
photo-1521808896374-c407e2ae5377
Livres

Manger suisse, qui décide ?

  • 22 mai 2018
  • Rémi Schweizer, Stéphanie Boisseaux, Sophie Reviron et Jean-Philippe Leresche

Peut-on monter une mayonnaise suisse avec des œufs importés? Aromatiser aux framboises étrangères un yogourt de la région? Faire mousser la croix blanche sur une bière dont le seul ingrédient helvétique serait l’eau? Au cours des dix dernières années, ce qu’est le «manger suisse» est devenu un enjeu politique brûlant. La marque «Suisse» fait vendre. Synonyme de qualité et de tradition, cette indication de provenance s’associe selon les cas à des préoccupations d’écologie, de durabilité ou de conditions sociales. Mais comment garantir cette spécificité nationale: est-ce l’origine des matières premières qui doit primer, ou le lieu de leur transformation?