La Semaine du Goût
Du 16 au 26 septembre 2021
Bien manger_USPF_22 octobre 2021_4
Rubrique « Bien manger »

Une choucroute maison!

  • 22 octobre 2021
  • Anne Challandes, Union suisse des paysannes et des femmes rurales USPF

Faire sa propre choucroute n’est pas si compliqué et peut présenter de nombreux avantages.

Avec le retour du froid, qui n’apprécie pas une bonne choucroute garnie de son accompagnement? Elle sera dégustée avec encore plus de plaisir si elle a été préparée «maison». Peu coûteuse, elle aura aussi une saveur unique et des valeurs nutritives intéressantes.

La fermentation lactique est une ancienne forme de conservation. Au cours de ce processus, le sucre contenu dans le chou se transforme en acide lactique par des bactéries inoffensives. Après environ 6 à 8 semaines, la fermentation est terminée. Elle permet une longue conservation et confère à ce mets traditionnel un goût caractéristique mêlant douceur et acidité.

Chou blanc (par exemple de la variété de Thurnen), sel, petit-lait, baies de genièvre ou graines de moutarde, les ingrédients sont simples et faciles à trouver. Des bocaux et un coupe-légumes complètent l’équipement nécessaire. Une astuce: quelques petites feuilles de chou réservées au préalable serviront à couvrir le contenu du bocal et permettront d’éviter une décoloration de la couche supérieure.

Dans un endroit sombre

Après avoir coupé le légume en fines lamelles, le mélanger à la main avec le sel pour en extraire le jus, puis ajouter le petit-lait. Remplir les bocaux préalablement bouillis, couvrir avec la feuille réservée et fermer hermétiquement après avoir soigneusement essuyé les bords. Placer les bocaux dans une grande bassine en cas d’éventuel débordement pendant la fermentation. Garder dans un endroit sombre à température ambiante jusqu’à ce que de petites bulles d’air montent à la surface, indiquant que le processus est terminé. Après vérification des bocaux, les décorer avec de jolies étiquettes. À conserver à l’abri de la lumière dans un endroit frais. Une fois le bocal ouvert, il se range au réfrigérateur.

Chou rouge, chou frisé ou mélange de légumes peuvent aussi être mis en bocaux avec ce procédé, de quoi profiter des récoltes de la belle saison pendant l’hiver!

Pour la recette complète et d’autres astuces des paysannes et femmes rurales, consultez notre page #ALMA et nos autres recettes. Suivez aussi notre actualité sur notre site internet et nos réseaux Instagram et Facebook.

 

 

Rendez-vous sur le site du Matin pour découvrir la rubrique «Bien manger» tous les vendredis.